Chercraft Index du Forum
 
 
 
Chercraft Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Sinelas

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chercraft Index du Forum -> chercraft -> Présentations
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sinelas
Failliens

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 2
Localisation: Ventabren, France

MessagePosté le: Mer 22 Fév - 18:53 (2012)    Sujet du message: Sinelas Répondre en citant

Qui suis-je ?

Je suis un joueur de minecraft depuis sa version 1.5,
j'aime le RP, la survie et le pvp, je ne cheat jamais et j'aime récupérer mes ressouces à la sueur de mon front,
j'ai toujours aimé le mod survival de ce jeu, mais certains serveur pvp trop violents me rebutent,
pas de problème avec celui-ci dont les régles du pvp semblent assez stricts.

Il faut savoir que j'ai horreur du mode créatif sauf pour faire des tests avant de réaliser un projet,
Je n'aime pas non plus la tnt, j'en ai gardé des mauvais souvenirs, pour ceux qui s'en souviennent, la tnt était avant impossible
à enlever sans une explosion après avoir été posé, je préfère garder ma poudre de creepers pour la fabrication de potions.
Je n'aime pas le grief, mais qui aime ça ?

Donc, comme vous pouvez le constater, je fais partie des joueurs qui n'aime pas le give, même modérément, même si je comprends
que des admins puisse cheater lorsque ce n'est pas pour s'équiper en full diamant, mais plutôt pour embellir une ville.

Entre autres, je joue aussi à des jeux comme wow, skyrim, assassin's creed, et autres,
mais si minecraft n'est pas mon jeu préféré, il a su m'attirer malgré ses graphismes peu révolutionnaires.



Mon texte RP :


"Il y a bien longtemps, plusieurs années avant que le grand cataclysme ne ravage toute les terres connus,
j'étais un simple paysan, travaillant sur les terres d'un seigneur dont le nom a fini par s'effacer de ma mémoire ...
Nul ne pouvait m'avertir alors de ce qui allait advenir.
Lorsque ils arrivèrent sur nos terres, très peu survécurent, et je ne fut de ceux-là que par un heureux hasard.

Des nués d'oiseaux se dirigant vers l'Est, que je sus plus tard être un des signes de ce qui allait se produire,
ravagèrent les récoltes des agriculteurs des environs, pour tous les paysans, c'était la famine qui pointait à l'horizon,
notre seigneur devait trouver un coupable, et le dieux décidèrent que celui-ci ne serait autre que moi,
je fus accusé à tort d'avoir volé une partie de ma production agricole pour les périodes difficiles,
et même mes amis, que j'avais pourtant souvent aidés, refusèrent de me soutenir, par peur de représailles,
ne pouvant prouver mon innocence, je fus banni du fief de mon seigneur.
N'ayant plus de terre à travailler, je partis en quête de nouvelles contrés, plein d'espoirs de richesse et de profusion.

C'est lors de la première nuit que je passais à la belle étoile que ce que je surnommerai plus tard, "le cataclysme",
s'abattit sur la ville ...
Il ne s'agissait pas d'une de ses catastrophes naturelles dont les prêtres prétendaient pouvoir nous protéger,
mais quelque chose de bien pire encore, à la seule lumière des étoiles, un phénomène qui ne s'était jamais produit auparavant eu lieu,
toutes les ombres de la nuit fusionnèrent pour créer des monstres noirs défiant l'imagination,
les morts les plus antiques, ressortirent des cimetière, en quête de chair humaine, et les bêtes rodant dans les forêts,
retournèrent l'espace d'un nuit, à l'état sauvage, et ces nués de créatures plus mortels les unes que les autres,
lancèrent l'assaut nocturne des terres seigneuriales, un assaut si puissant que les citoyens plongés dans un profond sommeil,
furent incapable de prendre les armes à temps, et la ville fut entièrement rasé ...

C'est ce qu'on peut appeler le destin, qui cette nuit là me sauva donc la vie.

Étant totalement incapable de dormir, du fait des événements de la veille,
je ne pus qu'admirer les flammes léchant les tours de la ville qui venait de me rejeter.
J'ai tous de suite compris, que mon pire ennemi était désormais l'ombre.
J'eus heureusement le temps, de me glisser dans une cavernes pointant au pied d'un montagne avoisinante, et armé d'une simple torche,
et de quelques provisions, je me mit en tête de tenir jusqu'au levé du soleil.
L'esprit des créatures accaparés par le massacre qui s'accomplissait sous mes yeux, aucunes d'elles ne me rendit visite cette nuit là ...

Le lendemain, toute trace des dîtes créatures avait disparus, et seuls quelques ruines fumantes, subsistaient encore au lieu ou se tenait
autrefois, la ville dont la murailles abritaient mes champs de blé.
La première chose que mon instinct de paysan me conseilla de faire, c'était d'emporter le plus de provision que je pourrait en transporter,
non sans peur, je retournai donc dans ce qui restait de la ville, et je me dirigeais presque inconsciemment, vers le silo à grains,
qui stockait le peu de récoltes que j'avais pu faire, aucunes créature ne me surprit dans ces ruines, comme si,
la lumière du soleil les avait fait tout simplement disparaître, malheureusement, aucune trace non plus des corps des victimes,
qui s'étaient tout simplement volatilisés, je me résolu donc à partir, avec du pain, et quelques graines, qui, j’espérais,
pourrait me permettre de replanter de quoi vivre.
Quelque chose au fond de moi, me poussa à ne pas camper ici, et grand bien m'en fus, car bien que je ne le saurais jamais,
les monstres revinrent la nuit suivante, pour s'occuper des quelques survivants enfermés dans leurs caves,
qui avaient survécu à une première lune.

Je m'éloignait donc de la ville, à la recherche d'un abri, avant que le soleil ne se couche, et je ne fini que par trouver une vieille cabane
en forêt, qui au bord d'un ruisseau me semblait abandonnée, bien que les murs auraient tous aussi bien pu s’effondrer sur moi,
je savais qu'une nuit dehors me serait autrement plus fatale.
Avec les quelques provisions que j'avais récupérer, je m'avisais donc de faire un feux, celui-ci parti très vite, prévenant du même
coup tous les monstres des alentours de ma présence, je me suis entretemps juré de ne plus jamais faire de feu en extérieur.

Le soleil se coucha, et avec lui tout sentiment de sécurité que le jour aurait pu m’insuffler,
il faisait noir maintenant, et je savais que cette nuit, mieux valait ne pas veillait tard, je m'enfermais donc immédiatement dans la cabane,
bloquant la porte d'une simple latte de bois pourrie.
En plein milieu de la nuit :
- crac !
Je sursautai, me demandant intérieurement, est-ce ton imagination qui te joue des tours ?
Visiblement non, m'indiqua le bruit de grattement que j'entendis très clairement contre la porte.
Saisi d'une peur mordante, je tentais de déplacer une table en bois qui trainait dans la pièce, pour bloquer la porte,
pendant que grattements se muaient en coups violents, menaçants à tous instant de faire céder la vieille port branlante.
Quelqu'un dehors semblait avoir très envie de rentrer, et quelque chose en moi me criait de ne pas l'inviter à diner ...
Tout les meubles qui me passèrent par le main servirent à bloquer la porte, mais j'avais oublié la fenêtre, et quelques poignées
de seconde plus tard, mon "invité" semblait avoir trouvé une entrée,
deux mains difformes explosèrent les carreaux de la fenêtre dans un assourdissant bruits de verre brisé,
et je pu voir un visage visiblement mort depuis plusieurs jours, je failli sombrer dans l'inconscience, mais l'adrénaline
qui courait maintenant dans mes veines m’empêcha de faire cette grossière erreur, je saisi tous simplement l'objet le plus proche,
qui fut fort heureusement un bout de bois solide, et pointu, et je frappai de toutes mes forces en direction de cette masse informe qui essayait de rentrer par ma fenêtre, le morceau de bois lui rentra dans le crâne avec une écœurante facilité,
et aprés une solide poussée, je réussi à le faire chuter au pied de la maison, plus un bruit, plus rien ...
Le calme absolu, je venais de prouver que ces monstres étaient vincibles, et je n'étais pourtant pas rassuré.
J'arrachai quelques lattes pour les fixer à la fenêtre, de manière à éviter la répétition de ce genres d'événements,
et je fini par miracle à réussir à sombrer dans le sommeil.

Après mon réveil, je me décidai à partir vers l'est, comme ces fameux oiseaux qui avaient ravagé mes cultures,
je me fiais à l'instinct de ses animaux, car c'était la seule chose à laquelle me raccrocher ...
Chaque nuit, me construisant un abri improvisé, je réussi à échapper à la mort, jusqu'à ce ma route croise enfin ce royaume,
que le chaos semblait avoir partiellement épargné, et c'est a genou devant vos portes, que je vous demande l'asile."

END !


Merci si vous avez eu le courage de lire ce pavé que j'ai réussi à écrire miraculeusement, ne soyez pas trop sévères,
car il s'agit de mon premier texte RP, j'espère être pris sur ce serveur.

Cordialement, Sinelas.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
gtollini
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 26
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 13:15 (2012)    Sujet du message: Sinelas Répondre en citant

Le texte RP est un peu fantaisiste mais assez bon Smile, tu es accepté sur le serveur bien sur.
Revenir en haut
Felodactile
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 08 Jan 2012
Messages: 108
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 20:20 (2012)    Sujet du message: Sinelas Répondre en citant

Un put*in de roman ... Very Happy bon je le lis demain ^^ mais tu es accepté en tous les cas Very Happy
_________________
Plus y'a de gruyère, plus y'a de trous. Plus y'a de trous, moins y'a de gruyère. Plus y'a de gruyère, moins y'a de gruyère.
Revenir en haut
Sinelas
Failliens

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 2
Localisation: Ventabren, France

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 22:04 (2012)    Sujet du message: Sinelas Répondre en citant

Oui, je sais pas pourquoi, mais j'ai été inspiré, enfin bon, tant que je suis pris, t'es pas obligé de lire ^^
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Chercraft Index du Forum -> chercraft -> Présentations Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com